critiques


réalisateurs


acteurs


thèmes


origines



Red Dawn. 1984.
Origine : Etats-Unis
Genre : Guerre-fiction
Réalisation : John Milius
Avec : Patrick Swayze, Charlie Sheen, C. Thomas Howell, Lea Thompson...


Il est amusant de constater à quel point le communisme a pu susciter l'effroi chez de nombreux américains. Une peur qui a nourri des années durant tout un pan de la cinématographie américaine à base d'invasions extraterrestres symbolisant la menace communiste. Pourtant, depuis 1962 et la fameuse crise des missiles, le "péril rouge" n'a jamais réellement menacé les Etats-Unis.

John Milius n'en a cure et a décidé d'y remédier en inventant de toute pièce une invasion du territoire américain par les armées russes et cubaines.
Ne disposant pas d'un colossal budget, il a choisi de concentrer ses efforts sur la destinée d'une petite bourgade du Colorado.

Une nouvelle journée commence dans la petite ville de Calumet. Chaque habitant vaque à ses occupations habituelles. Il fait beau, les oiseaux chantent et l'équipe de France de football des Platini, Giresse et autre Tigana est en passe d'être sacrée championne d'Europe. Jed accompagne son jeune frère Matt et quelques uns de ses amis à l'école. Jusque là, rien d'extraordinaire. Le cours d'histoire se déroule calmement lorsque soudain, le ciel se met à déverser des centaines de parachutistes lourdement armés et qui atterrissent sur le terrain de football jouxtant l'école. Et c'est la panique. Lesdits parachutistes font rapidement parler la poudre, l'infortuné professeur étant le premier à succomber aux balles communistes. Grâce à Jed, revenu en catastrophe, Matt et ses amis parviennent à prendre la fuite. Après une courte halte pour s'équiper dans un drugstore, ils prennent le maquis non sans se faire un sang d'encre pour leur famille respective.
Une fois les pleurs d'usage passés, la petite bande s'aguerrira suffisamment pour constituer un rempart de fortune, mais néanmoins efficace, contre le fléau communiste.

Les intentions de John Milius sont limpides, il veut nous montrer à quel point le peuple américain est un peuple courageux et brave et que lui aussi est capable de tenir tête à un assaillant vil et lâche.
On a ainsi droit au fameux goulag dans lequel périront nombre d'honnêtes citoyens et à la collaboration d'une partie de la population dont le maire en personne. Milius reprend à son compte l'imagerie de l'occupation allemande en Europe durant la seconde Guerre Mondiale, à la grande différence qu'ici, les Américains ne peuvent compter que sur eux-mêmes. Les autres pays ont d'autres chats à fouetter (rappelez-vous du championnat d'Europe de football).
Il n'est pas anodin que les héros du film soient de jeunes gens. Ils représentent la nouvelle génération d'Américains, une génération qui ne frayera jamais avec l'ogre communiste et qui défendra son pays jusqu'à la mort.
Au casting, on trouve toute une ribambelle de jeunes comédiens alors appelée à une grande carrière tel Patrick Swayze (Ghost), Charlie Sheen (Platoon), C.Thomas Howell (Hitcher), Lea Thompson (Retour vers le futur) ou encore Jennifer Grey (Dirty Dancing). Ils sont loin d'y être tous parvenus.

Bénédict Arellano

Textes et images © Association Tortillapolis. Tous droits réservés.